Onychomycose (mycose des ongles)

La mycose unguéale (onychomycose) est un désordre d’hyperkératisation dû à une infection mycosique du lit unguéal par des dermatophytes.

Il se traduit cliniquement par un épaississement et un blanchiment de l’ongle pouvant aller jusqu’à la dystrophie unguéale totale avec disparition de l’ongle.

Le traitement des onychomycoses (infection de l’ongle par des champignons) reposait jusqu’alors soit sur un traitement local peu efficace (antifungique en vernis plus ou moins associé à des kératolytiques), soit sur un traitement antifungique oral potentiellement hépatotoxique (Terbinafine).

La sensibilité des dermatophytes aux rayonnements laser infrarouges est plus grande que celle des tissus infectés, permettant la stérilisation de l’ongle sans dégât pour les structures avoisinantes.

 Différentes longueurs d’ondes ont été testées avec un certain succès: 870/930 nm, 1064 nm, 1320 nm, 1440 nm, mais les lasers à 1064 nm (Nd :YAG ou Diode) semble les plus prometteurs.

Le Docteur Sheykhan utilise à la fois un laser Nd:YAG 1064 nm  long pulse et en mode SPECTRA (300 microsecondes) pour un maximum d’efficacité pour le traitement des mycoses des ongles des mains et des pieds.

Plusieurs passages par séances sont requis afin d’obtenir un traitement homogène de la tablette. Le dépassement sur les bourrelets latéraux et sus unguéaux permet de traiter la matrice dans son intégralité.

 2 à 4 séances sont nécessaires pour une efficacité optimum.

 Un traitement antifungique topique associé à une désinfection des chaussures doivent toujours être réalisés afin de prévenir les récidives.

 Les Verrues

Les verrues sont liées à l’infection de la peau par le  virus « human papillomavirus » ou HPV dont il existe de nombreux types différents.

 Elles apparaissent sous forme des petites excroissances cutanées que l’ on peut retrouver sur les mains, les coudes, les genoux, le visage, les pieds ainsi que sur les organes génitaux.

On distingue ainsi différentes types de verrues en fonction de leur aspect, de leur localisation sur le corps et de leur type

: les verrues vulgaires, les verrues plantaires, les verrues filiformes et les verrues planes.   Les verrues cutanées sont fréquentes , en particulierchez les enfants de 5 à 15 ans et les adultes après 25 ans.

La principale source de contagion est la verrue en elle-même à cause de la dissémination  des squames épidermiques infectées par le virus. La transmission interhumaine se fait par contact cutané.

Dans plus de la moitié des cas, les  verrues guérissent spontanément dans les 2 ans qui suivent leur apparition, néanmoins devant le risque d’auto-contamination il est préférable de les traiter.

Il existe différentes techniques qui permettent de détruire les verrues : la cryothérapie, l’électrocoagulation au bistouri électrique et l’application de kératolytiques. Le curetage chirurgical est réservé aux lésions volumineuses mais le risque est la cicatrice douloureuse.

Le traitement laser est devenu une référence pour le traitement des verrues ces dernières années.

On peut utiliser :

– Des laserablatifs continus CO2 ou erbiumqui vaporisent la verrue. Toutefois cette technique est douloureuse et peut laisser une cicatrice dans la moitié des cas.

– Les lasers vasculaires, laser à colorant pulsé ou laser Nd:Yag1064 nm permettent d’obtenir une destruction des verrues  en ciblant les vaisseaux nourriciers situés à la base de ces dernières . L’inflammation thermique provoquée par le laser permet également d’augmenter la réponse immunitaire pour éliminer plus efficacement le virus.

 2 a 3 séances sont nécessaires pour la destruction des verrues.

 Le Docteur Sheykhan utilise un laser Nd-YAG long pulse pour le traitement des verrues.

 

Prendre un rendez vous par mail Prendre un rendez-vous en ligne